Aller au contenu

L’Institut Médico Pédagogique a ouvert ses portes le 12 octobre 1966 à 12 garçons âgés de 6 à 10 ans, de faible quotient intellectuel (de 0.60 à 0.75) qui vont vivre une « vie de famille » dans une villa située à 200 mètres du Château « La Charmille ».

Mademoiselle TETARD en est la Directrice, accompagnée de 3 éducateurs issus comme elle, de la même école. C’est avec une énergie sans faille, qu’ils assurent des repas, des veillées, des toilettes, des levers et des couchers ainsi que des séances de psychomotricité.

Dès l’année suivante, avec l’ouverture du premier pavillon d’accueil (LA FUTAIE), ce sont 24 garçons qui sont accueillis.

L’I.M.E. ne cessera dès lors, d’évoluer et de grandir :

  • En 1967 : 24 garçons de 6 à 14 ans
  • En 1968 : 48 garçons de 6 à 14 ans
  • En 1969 : 60 garçons de 6 à 14 ans
  • En 1970 : 72 garçons de 6 à 16 ans (la scolarité obligatoire est passée de 14 à 16 ans)
  • En 1973 : 100 garçons de 6 à 20 ans (ouverture de l’IMPRO et ouverture du semi-internat)
  • L’ABSA achète l’ancienne école publique de Saint Julien l’Ars pour y héberger une dizaine d’adolescents de l’IME.
  • En 1975 : 100 enfants de 6 à 20 ans, 60 internes et 40 demi-pensionnaires dont 12 filles âgées de moins de 12 ans.
  • Un peu plus tard, en 1984, on compte 80 garçons et 20 filles (60 internes et 40 demi-pensionnaires). On ouvre cette année-là, une section d’internat pour les filles.
  • En 1988, c’est le passage à l’internat de semaine : les enfants internes partent dans leur famille chaque vendredi soir. L’agrément est porté à 113 enfants (sans quota pour le nombre de garçons et de filles).
  • En 1991 : 134 enfants
  • En 1992 : 132 enfants
  • En 1993 : 110 enfants

Jusqu’à 2010 : 125 enfants accueillis (avec un groupe dit provisoire de 12 enfants)

Faire défiler vers le haut