Aller au contenu

L’ESAT « La Vallée du Pont » de Saint Julien l’Ars a ouvert ses portes le 1er Octobre 1993. L’arrete n°6SGAR92 du 27 janvier 1992 a permis à 32 travailleurs handicapés, orientés par la COTOREP, de bénéficier de cette structure.

Le 6 novembre 2004, cet établissement a été dénommé,  ESAT « Jean Debelut » en souvenir de celui qui fut le Président fondateur de l’Association de Bienfaisance de Sevres-Anxaumont.

Conjointement, un Foyer d’Hébergement a été ouvert pour 10 travailleurs dans une ancienne école, renovée pour les besoins, appartenant à l’Association, situé Rue de la Poste, derrière la Mairie de Saint Julien l’Ars.

Jusqu’en Juillet 2002, les travailleurs bénéficient de la restauration au rez de chaussée de ce batiment. Ensuite, une structure est construite sur le site de l’ESAT pour faire office de salle à manger, mais aussi de grande salle de réception.

De 4 Ateliers en 1993 (Sous Traitance, Maconnerie, Espaces Verts, Bucheronage), il y a actuellement 6 Ateliers (2 Sous Traitance, Maçonnerie, 3 Espaces Verts) qui recoivent 51 Travailleurs.

Après plusieurs années de fonctionnement d’internat, apparait la nécéssite d’une demande d’ouverture d’un service d’Accompagnement. Celui-ci est ouvert en Février 1997,il donne la possibilité à quelques externes de vivre en autonomie sociale. L’équipe éducative effectue le suivi de ces jeunes travailleurs sur la base de projet personnalisé.

Un service de Placement Familial est crée en 2001 pour répondre à des besoins de l’ESAT mais aussi pour des handicapés placés en famille d’Accueil dans les cantons suivants : Saint Julien l’Ars, Chauvigny, Saint Savin.

En 2012, la résidence d’hébergement « Arlequin » a ouvert ses portes au bénéfice de 22 travailleurs de l’ESAT.

L’objectif de cette structure est de mettre en oeuvre les actions éducatives pour que chaque travailleur puisse accéder à une autonomie, trouver son identite popre.

Faire défiler vers le haut