Skip to content

ESAT – Conditions d’admission

Les Etablissements et Services d’Aide par le Travail accueillent des personnes handicapées dont la C.D.A.P.H. (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées ) a constaté que les capacités de travail ne leur permettent, momentanément ou durablement, à temps plein ou à temps partiel, ni de travailler dans une entreprise ordinaire ou dans une entreprise adaptée (ex. atelier protégé), ni d’exercer une activité professionnelle indépendante. Ils leur offrent des possibilités d’activités diverses à caractère professionnel ainsi qu’un soutien médico-social et éducatif, en vue de favoriser leur épanouissement personnel et social.

La personne handicapée qui souhaite bénéficier d’une orientation professionnelle doit en faire la demande à la MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées) en utilisant le formulaire de demande unique.

La commission CDAPH prend une décision provisoire d’orientation. A l’issue de la période d’essai (habituellement de 6 mois) au sein de l’E.S.A.T., la commission prononce la décision définitive d’admission. La période d’essai peut être réduite ou prolongée selon les cas.

L’orientation dans un E.S.A.T. vaut reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé.

Demande écrite :

Il sera demandé à l’intéressé(e) de satisfaire aux exigences d’une inscription sur liste d’attente et de fournir un certain nombre de papiers et justificatifs.

L’établissement proposera après la constitution du dossier une prise de contact.

Une visite sera proposée à la personne mais aussi aux personnes qui sont directement concernées (famille, tuteur ou personnes chargées de l’insertion ou de l’orientation).

A la suite de la visite, un entretien avec les responsables de l’ E.S.A.T. et du Foyer d’hébergement sera l’occasion pour l’intéressé(e) de poser toutes les questions qui le préoccupent.

A la suite de ce premier contact, il est laissé à la personne une période de temps libre où elle peut réfléchir et prendre sa décision.

Dans ce même temps de réflexion, le responsable de l’établissement aura lui aussi pris la décision de mettre la personne sur une liste d’attente. L’équipe éducative aura à se prononcer rapidement sur l’opportunité d’une orientation de la personne vers cette nouvelle structure de travail et d’hébergement.

Contrat de séjour : 

Un avis favorable donné au demandeur permettra son entrée à l’ESAT si une place est disponible. A l’issue du premier mois, il lui sera proposé un contrat de séjour stipulant le projet personnalisé avec son affectation sur l’atelier correspondant à ses compétences :

  • Sous-traitance,
  • Repassage,
  • Espaces verts,
  • Maçonnerie,

Admission : 

Cette admission entraîne l’obtention d’une rémunération versée sur un compte bancaire.

Pour les résidents, il est prélevé de la rémunération, le coût de leur hébergement suivant les textes législatifs mis en vigueur par les services départementaux.

Scroll To Top